Soldiers Media 237
Culture

NKOTTI FRANÇOIS : célébration des 50 ans de Carrière d’un monument de la culture camerounaise

Le 19 Mars dernier à Douala, marquait le lancement des festivités en vue de la célébration des 50 ans de carrière de NKOTTI FRANÇOIS, alias « Destopeleire ».

Une programmation d’une semaine entre Douala et Yaoundé qui a fini par prendre une tournure inopinée.

Le Gala – Dédicace à Douala

Patriarche et promoteur du makossa, NKOTTI FRANÇOIS fait partie de ces artistes qui on propagé la musique camerounaise à un autre niveau. Ancien membre du groupe Les Black Styl, il a favorisé avec ce groupe la popularisation de la musique de chez nous qui était effacée par les tendances congolaises. Le Vendredi 19 mars 2021, marquait ainsi le lancement de la célébration du personnage emblématique qu’est NKOTTI FRANÇOIS. C’est à l’hôtel la Falaise Diamond de Bonanjo à Douala, qu’il a été célébré lors d’un concert privé présenté comme un dîner-gala-dédicace car pour marquer le coup, le patriarche du makossa présentait son livre accompagné d’un coffret audio-vidéo.

Un parterre de stars était présent. En têtes d’affiche, NKOTTI AUGUSTIN, le mentor de NKOTTI FRANÇOIS qui après avoir fait un émouvant discours a fredonné quelques mélodies avec son filleul. Également présent, TOTO GUILLAUME, un autre membre des Blackstone Styl s’est posé sur les chansons « dube lam » et « Françoise » au côté de celui qui fêtait ses 50 ans de carrière. De nombreuses autres stars telles que MINI BILLET, Grâce et Ben Decca ou encore Aladji Touré étaient de la partie.

50 ans de carrière marqués par un élan de cœur

Homme politique et élite de Souza (Bonalea), NKOTTI FRANÇOIS a été maire de ladite localité durant quelques années. Ne gagnant qu’en offrant, c’est à travers un culte d’action  de grâces et des visites d’orphelinats que l’ancien Black Styl a tenu à montrer sa reconnaissance pour cinquante ans de soutien à ceux qui ont été ses premiers fans, les membres de sa communauté de naissance.

L’épilogue frustrant de la capitale

Déjà sur place à Yaoundé pour assurer le Show Final très attendu par l’actuel Ministre des arts et de la culture et son prédécesseur actuellement Ministre des Sports, c’est avec stupeur qu’à la veille de son show, il ait été obligé de l’annuler. En effet suite à un arrêté du sous préfet de Yaoundé II portant interdiction d’évènements culturels organisés sur l’étendue de son territoire d’administration. Cette annulation s’inscrit dans le sillage de bien d’autres comme celle qui avait été infligé à l’humoriste Fingon Tralala pour un de ces spectacles et celle de Petit Pays qui préparait un concert live dans la ville aux sept collines.

Toutefois, les fans ne décrochent pas et attendent de prochaines dates afin d’être en symbiose avec leur « Destopeleire ».

Related posts

SOJIP se décide finalement pour la date de sortie de son prochain EP

Borrin Kamguia

CARTE BLANCHE A SALATIEL : « Je suis entrain d’écrire un son avec Youssoupha et je vais faire du Youssoupha »

MALACHIE FOTSO

Les consultations poétiques : servir et soigner par des mots 

Borrin Kamguia

Laisser un commentaire