Soldiers Media 237
Chronique Culture

Ameli Bengono : Dans le silence de « Jean l’Afrique »

Pratiquement 6 mois après sa confrontation avec les fans de Diana Bouli, Ameli Bengono sort du silence cinématographique. Un silence pour un autre silence, « Jean l’Afrique »

Née le 1er décembre 1992, Ameli Sonkoue Bersanie de son vrai nom, est une artiste comédienne camerounaise. Elle fait ses premiers pas dans le monde cinématographique en 2014, dans une série nommée « ÉPOUSE MOI » au côté de petit pays, qui n’est d’ailleurs jamais sortie. En fin de cette même année année, elle s’en va à la rencontre d’Ebenezer Kempombia, pour lui soumettre son amour pour l’actora, tout en lui demandant de la prendre dans son écurie. C’est alors que quelques temps plus tard, après une longue période de travail, elle apprend qu’elle est sélectionné parmi les acteurs pour la série « La Reine Blanche ». Et pour elle : « c’était là le vrai début de ma carrière ». Un projet qui lui aura permis d’apprendre beaucoup, mais aussi de gagner pratiquement 500.000 Fcfa pour environ 4 mois de tournage.

En 2020 / 2021, alors que le réseau social Tik Tok est en pleine expansion au Cameroun, on voit naître des TikTokeuses comme Diana Bouli, avec de très beaux concepts comme proposer des vidéos rétros. C’est ainsi que Ameli après plusieurs tentatives sans succès pour entrer en contact avec cette dernière, décide de se lancer et de produire le même type de contenu. Erreur ! Elle va se faire lapider sur les réseaux sociaux par les fans de Diana Bouli, lui demandant de laisser cela et de créer son concept à elle. Elle a même failli perdre sa page pour cette raison. C’est alors qu’elle annonce officiellement de laisser tomber et de se concentrer sur autre chose. 

Il y’a plusieurs jours Ameli Bengono annonçait officiellement sur sa page Facebook son grand retour cinématographique avec la web série « Jean l’Afrique ». Un projet 100% muet, qui d’après elle est le tout premier projet de la sorte au Cameroun et en Afrique. Même si je pense que Monsieur Chantal avec « Couple A Part… » et d’autres africains proposent déjà quelque chose de la sorte. Malgré tout, souhaitons lui un bon retour et que le projet puisse satisfaire les attentes de ses fans.

Related posts

Famille2.0 un mag fait pour la famille et par la famille

Borrin Kamguia

Indira – Je veux te louer : une pâle copie ?

Borrin Kamguia

Ngarma : le tort des balles, un combat hypocrite 

Borrin Kamguia

Laisser un commentaire