Soldiers Media 237
Sport

ELECTION FECAFOOT : JULES DENIS ONANA : « JE SUIS LA POUR QUE LES CHOSES CHANGENT »

L’ancien lion indomptable présent au stade de Japomapour la finale des plays-offs élite one entre Coton Sport de Garoua et Apejes de Mfou, a annoncé sa candidature comme président de la FECAFOOT et ses ambitions pour redonner au football camerounais ses lettres de noblesse.

Parmi les prestigieux hommes d’honneur présent à Japomapour cette finale entre Coton et Apejes (3-1), se trouvait un homme de grande classe qui a fait les beaux jours du football camerounais sur les pelouses du monde entier. Jules Denis Onana, lion indomptable de la cuvée de 1988-1995. Il fait donc partie de l’épopée glorieuse  des lions quart de finaliste du mondial Italie 90, cumule 56 sélections avec le maillot tricolore ; il a été capitaine des lions en 1993.

A 57 ans, l’ancien joueur et dirigeant du Canon sportif de Yaoundé pense que le moment est venu d’arborer le brassard de capitaine pour sortir la Fédération Camerounaise de Football de la décrépitude à sa gloire datant. Rien de meilleure pour ce passionné de foot d’annoncer sa candidature dans une arène comme Japoma en pareil circonstance. Face aux journalistes, Jules Denis a présenté ses ambitions pour une meilleure organisation du championnat. Il débute en critiquant la programmation des rencontres et notamment celle de la 3e place entre Fovu et As Fortuna (0-5), qui s’est jouée à l’annexe sous une température chaude ne favorisant pas du beau football.

L’ancienne gloire du football a déjà dressé un plan d’actioncontenu dans un document de plus de 200 pages pour un renouveau du sport roi au Cameroun. L’un d’un champ de bataille de Jules Denis Onana sera de refaire la communication à la fédération certainement pour éviter des scandales comme dans le passé. L’ancien a bien pris la mesure de l’importance d’un service de communication et c’est visible à travers son équipe de campagne qui a lancé une communication sur les réseaux sociaux et auprès des médias qui favorisent la bonne image du football.

L’ERE DES ANCIENNES GLOIRES.

Samuel Eto’o, Emmanuel Mabouang Kessack et aujourd’hui Jules Denis Onana, les anciennes gloires du football semblent avoir compris la nécessité urgente de reprendre le taureau par les cornes pour sauver ce sport. Jules Denis se réjouit de cette prise de conscience. Il se dit être celui qui est capable d’envoyer un message à tous les acteurs du football pour une reprise seines des activités dans un climat de professionnalisme : « mon équipe et moi avons constaté pleine de choses à changer, nous y travaillons (…) je suis là pour que les choses changent » ; mais pour y arriver, le double champion du Cameroun devra remporter un scrutin avec un système électoral qui fait critique ; Une situation qui ne semble pas véritablement l’inquiéter. 

Jules Denis Onana appelle les acteurs du football à venir repenser à nouveau ce football dans lequel chacun aura une tâche bien spécifique. La légende est de retour aux affaires ; remettez à césar ce qui appartient à  césar.

Related posts

Samuel Eto’o donne une leçon à France Football

Borrin Kamguia

Brenda Tabe, la relève sûre

Pamela Njoyap

CAF : Patrice MOTSEPE élu président

Pamela Njoyap

Laisser un commentaire