Soldiers Media 237
Culture

MINK’S, un apprenti sorcier !

Très bien connu pour ses propos ironiques, l’artiste camerounais MINK’S depuis plusieurs heures déjà se fait chahuter sur les réseaux sociaux, la cause : la blague de trop.

Le maillot jaune du rap camerounais surfe sur une mauvaise vague depuis hier lundi sur les réseaux sociaux. En effet, suite à une publication effectuée un peu plus tôt dans la journée du lundi 22 novembre 2021, où il disait « En 2022 les filles sans fesses seront classées comme handicapées… ».

Une publication qui lui a d’ailleurs valu près de 20.000 likes, pour plus de 2000 commentaires. Même certains artistes comme KOPPO ont trouvé ça drôle, pour d’autres à l’instar de Michèle Sojip (la sœur de l’artiste SOJIP), handicapé, cette publication, est un manque de considération totale.

Achille Djoumsie : « C’est quoi une personne handicapée ? »

Cette interrogation est le commentaire du boss de ACH4LIFE (label de MINK’S), qui trouve qu’il n’y a rien de blessant dans ce post. Pour lui, « Finalement c’est vous (handicapés) qui stigmatisez. »

On pourrait s’interroger dans ce cas sur la définition du mot HANDICAPE. D’après le Dictionnaire Le Robert, un handicapé est une personne « qui est en situation de handicap », et être en situation de handicap c’est la « limitation d’activité ou restriction de la participation à la vie en société subie par une personne en raison d’une altération d’une fonction ou d’un trouble de santé invalidant. »

Tout un cours sur le handicap et les différents types de handicap pourrait se faire, mais là n’est pas le sujet.

Un MEA CULPA

De Melissa Kouya, en passant par la slameuse Ernis, jusqu’à Camille Owono, sans oublier celle qui se sent particulièrement offensée, Michelle Sojip, toutes demandent que MINK’S présente ses excuses par rapport à cette sortie. Melissa Kouya est allée même jusqu’à demander suppression de ce post.

Malgré tout ce qui se dit, le concerné joue au « sourd » comme l’a mentionné Camille Owono dans une publication Facebook. Pour preuve, ses publications qui suivaient n’avait rien avoir avec ce post sur le handicap. Comme pour dire qu’il ne se reproche de rien.

Related posts

Douala : Le poumon économique du Cameroun

Geraldine KEMBEU

LOCKO DIRA-T-IL OUI CE JOURD’HUI ?

Borrin Kamguia

Tenor vs Universal Music Africa : La guerre des tweets

Borrin Kamguia

Laisser un commentaire